La danse malienne

brahima1

Notre projet :

Nous souhaitons contribuer à la construction d’une société plus sereine, plus libre et plus ouverte sur autrui.

Ce projet de partage et d’échange de la culture d’Afrique de l’Ouest est notre contribution contre la peur du différent, une possibilité d’éducation, de socialisation et de divertissement.

Avec l’association Tendanse Malienne, je souhaite faire découvrir ma culture, mon identité, ce qui m’a construit. J’aspire à transmettre mon savoir sur la danse malienne et plus généralement d’Afrique de l’Ouest.

danse1

La danse Malienne :

Sachez qu’on ne peut dissocier la danse malienne, africaine en général de celle de son peuple, de son identité culturelle. Lourde de signification et de symbole, elle reflète chaque étape de la vie quotidienne et accompagne tous les événements de la vie d’un Homme.

Pour moi, la danse a une forte significatif tout simplement parce qu’elle m’a sorti de la rue et donné un sens à ma vie. La danse permet au danseur de faire part de son état d’esprit, son ressenti, son sentiment, sa joie, son bonheur, sa tristesse, sa lassitude… Elle est une composante majeure de la culture africaine. A l’origine un moyen de communication, elle permet d’exister et de transmettre un message qui ne peut être dit avec des mots par exemple car la culture l’interdit.

danse2

Les danses maliennes font l’objet de règles strictes selon les régions et ethnies. On distingue les danses dites :

  • « populaires et traditionnelles » pratiquées lors d’un événement tel que la circoncision, un baptême, un mariage, la fin des récoltes etc.
  • « sacrées », généralement réservées à des initiés. Elles symbolisent le côté spirituel, les croyances de certaines ethnies. Ce sont des danses « rituelles ».

Ces danses s’inspirent des gestes réels puisés dans ces instants de vie. C’est pourquoi je m’applique à expliquer chaque danse et la resituer dans son contexte géographique, ethnique et social